Accéder au menu

Le Chant des Sept Tours

D'après le poème de Laurent Gaudé

Spectacle
1h15

avec Quatuor Debussy, Dominique Lardenois - Lardenois et cie (mise en scène), Alain Aithnard (comédien), Nadine Demange (comédienne)

— GORECKI Henryk
Quatuor n°1, Already it is dusk (1988)
Quatuor n°2, Quasi una fantasia (1991)
— VASKS Peter
Quatuor n°4, 1er mouvement, Elegie (1999)
— SCHUBERT Franz
Menuet (1826)
— GOLIJOV Osvaldo
Tenebrae (2004)

« Tous mes textes sont écrits pour résonner face au public. » Laurent Gaudé

Une création pour deux comédiens et un quatuor à cordes

Des huit poèmes publiés par Laurent Gaudé dans le recueil intitulé De sang et de lumière (Actes Sud), nous avons choisi de porter à la scène Le Chant des sept tours qui convoque le passé esclavagiste des européens pour l’inscrire dans le présent. Puissant, poignant et engagé, Le Chant des sept tours est un grand texte épique et lyrique, porteur d’émotions et d’images fortes. Les relations entre texte et musique ont été au cœur de notre adaptation pour la scène. “Quel chant, dans quelle langue pourra dire la blessure de n’être plus rien ?” Cette interrogation de Laurent Gaudé est devenue la nôtre. Quels chants, quels choix musicaux pour accompagner, prolonger, sublimer les paroles de Laurent Gaudé ? Nous avons choisi de faire entendre des compositeurs de notre temps (Peteris Vasks, Heryk Górecki, Osvaldo Golijov) dont les œuvres s’accordent superbement avec le texte de Laurent Gaudé. Crée au Théâtre de Saint-Omer (Scène conventionnée d’intérêt national, Art et Création) en décembre 2021, le spectacle a reçu un accueil très enthousiaste, très chaleureux et très émouvant.

Le Chant des Sept Tours à l'adresse des jeunes générations

Nous avons été aussi très impressionnés par la qualité de l’écoute et par l’émotion des 250 jeunes filles et garçons issus des classes de quatrième, seconde, première et BTS qui ont assisté à la représentation scolaire : le texte, la musique, l’engagement de tous les interprètes les ont touchés au cœur ! Certains d’entre eux avaient étudié le texte et/ou participé à une rencontre avec le metteur en scène, d’autres pas, d’autres encore n’avaient jamais assisté à une représentation théâtrale. Nous avons revu les élèves qui sont venus à la représentation scolaire. Ils ont tous adorés. À l’unanimité. “Ça a changé leur vision du théâtre !” nous a écrit la personne chargée des relations avec les publics du Théâtre de Saint-Omer. Forts de la relation qui s’est établie avec les jeunes générations et conscients de l’importance de la transmission de la mémoire de l’esclavage, nous avons à cœur de proposer une série de deux représentations dans une même journée (la première à 14h en séance scolaire et la seconde le soir.) Des actions artistiques et culturelles ainsi que des rencontres avec les élèves peuvent être proposées en amont des représentations.

 

Production Lardenois et Cie. Coproduction Quatuor Debussy, La Barcarolle – Scène Conventionnée de St-Omer (création). Accueil en résidence Théâtre Antique d’Alba-la-Romaine (avant-première).

  • Quatuor Debussy lyon
  • Quatuor Debussy lyon
  • Quatuor Debussy lyon
  • Quatuor Debussy lyon
  • Quatuor Debussy lyon
  • Quatuor Debussy lyon
  • Crédit photo Carl Peterolff

    Suivez-nous !

    Inscrivez-vous à la newsletter mensuelle

    Suivre le Quatuor Debussy