Accéder au menu

Boxe Boxe

Danse hip-hop et quatuor à cordes

avec Mourad Merzouki (chorégraphe), Compagnie Käfig (danse), Quatuor Debussy

— SCHUBERT Franz
Quatuor D32
Quatuor n°14 en ré mineur, « La Jeune fille et la mort », D810 (1824-1826)
— VERDI Guiseppe
Luisa Miller (transcription de E. Muzio, 1851)
— RAVEL Maurice
Quatuor en fa majeur opus 35 (1903)
— AS'N
Flamenco, création originale Dorian Lamotte – Seok Woo Yoon
— MILLER Glenn
Moonlight serenade
— GLASS Philip
Dracula : "Interview with Renfield"
Dracula : "Mina on the terrace"
— GORECKI Henryk
Quasi una fantasia, quatuor n°2 (1991)
— MENDELSSOHN Félix
Quatuor op. 13

Une compagnie de danse hip-hop et un quatuor à cordes, impensable ? Ce n’est pas la réponse donnée par le Quatuor Debussy et Mourad Merzouki, qui se lancent dans le défi d’un spectacle autour de la boxe ; en y mettant des gants, l’univers de combat se crée. Le parti pris des musiciens a été de participer aux recherches chorégraphiques dès le début du travail pour pouvoir créer et choisir ensemble les univers musicaux. D’interprètes, ils sont passés au statut de directeurs musicaux pour mieux s’intégrer au spectacle. De même la présence musicale sur scène ne se résume pas à une simple interprétation des morceaux musicaux mais à une présence scénique travaillée et pensée avec le chorégraphe.

« Boxe Boxe frappe d’entrée par la force du propos et les qualités de mise en scène. Voyage musical autant qu’artistique tout est ici au cordeau et les spectateurs, dont de nombreux enfants, furent subjugués. […] De la boxe à la danse il y a pour Mourad Merzouki, comme un glissement, une corrélation, une mise en abyme, que le spectacle magnifie à tous les instants. […] Le Quatuor Debussy offre une interprétation digne de la splendeur de l’ensemble. »
La Provence

« Dans Boxe Boxe, les deux violons, l’alto et le violoncelle du Quatuor Debussy donnent une coloration magique à la pièce. Méticuleusement ajusté, le choix des partitions tire les images vers le romantisme, une certaine mélancolie aussi. L’arène et les clichés de la boxe qui saigne sont bien loin de ces tableaux planants comme des bulles. »
Le Monde

Dates du programme

Dates passées

Suivez-nous !

Inscrivez-vous à la newsletter mensuelle

Suivre le Quatuor Debussy